Articles de recherche >

The Welfare Cost of Inflation Risk Under Imperfect Insurance

Mis à jour le 22 décembre 2020 En cours

Référence

Algan Yann, Allais Olivier, Challe Edouard, Ragot Xavier. Working paper. 2016.


Résumé

Quels sont les coûts des fluctuations de l’inflation et qui supporte ces coûts ? Dans cet article, nous étudions cette question au moyen d’un modèle quantitatif à marché incomplet et à agent hétérogène dans lequel les ménages détiennent des actifs réels et nominaux et sont soumis à la fois à des chocs idiosyncrasiques sur le revenu du travail et à un risque d’inflation global. Un élément clé de notre analyse est une spécification des préférences des ménages en matière d’argent et de biens de consommation. Contrairement aux spécifications traditionnelles, le nôtre permet au modèle de reproduire les grandes caractéristiques de la distribution des actifs monétaires (en plus d’être cohérent avec la distribution des actifs non monétaires). On constate que le risque d’inflation génère des pertes de bien-être significatives pour la plupart des ménages, soit entre 1 et 1,5 % de la consommation permanente. La perte est faible, voire négative, pour les ménages se situant tout en haut de la distribution de la productivité et/ou de la richesse.