Actualités

Article publié dans Le Monde sur le sujet de la confiance interpersonnelle et politique lors de la crise sanitaire

Le Covid-19 a-t-il un impact sur la confiance sociale et politique ? Quel rôle les inégalités sociales jouent-elles dans notre perception de la crise ? Renforce-t-elle la cohésion sociale ou est-elle une source de division ?

Dans le cadre du projet SOWELL (ERC GA n°647870), Yann Algan a collaboré avec le CEVIPOF , l’Institut Montaigne, la Fondation Jean Jaurès, Fondapol et Terra Nova pour réaliser une vague supplémentaire du Baromètre de la confiance politique de CEVIPOF en plein milieu de la crise due au Covid-19. Les mêmes échantillons nationaux représentatifs des français, britanniques et allemands qui ont été sondés en février 2020 ont été réinterrogés au début d’avril. Ils ont répondu à tout un ensemble de questions sur la confiance en eux, la confiance sociale, la confiance politique. Des questions portant sur l’expérience du confinement, le sentiment de solidarité nationale, les opinions sur la gestion de crise et les politiques gouvernementales ont été également posées. Le fait de réinterroger les mêmes personnes juste avant et juste après le début de la période de confinement permet ainsi une occasion inédite pour analyser « l’effet Covid-19 » sur les attitudes et les comportements sociaux et politiques dans ces trois pays.

Lire l’article « Le gouvernement français a peut-être déjà perdu la bataille de la confiance » dans Le Monde